Les médicaments pour arrêter de fumer

Pour se libérer du tabac, il faut avant tout être motivé. Malgré la détermination, cela reste une démarche exigeante. Pour certaines personnes, l'utilisation d'un médicament pour arrêter de fumer peut augmenter de façon importante les chances de réussir. Les médicaments réduisent les effets du sevrage et diminuent l'envie de fumer. Résultat? Le risque de rechute est limité et on tient mieux le coup pour devenir un ex-fumeur!

Quel médicament choisir?

Trois médicaments pour cesser de fumer ont prouvé leur efficacité. Idéalement, ces médicaments devraient être accompagnés de soutien à la cessation pour augmenter les chances de réussite.

Votre médecin ou votre pharmacien peut vous aider à choisir le bon médicament pour vous. Il est important de respecter la durée du traitement et le mode d'utilisation de ces produits. Lorsqu'ils sont pris correctement, ces médicaments sont sûrs et ne causent pas de dépendance.

  • Les thérapies de remplacement de la nicotine (TRN)
    Les TRN sont offertes sous forme de timbres, de gommes, de pastilles, d'inhalateur et même de vaporisateur buccal (comme Habitrol, NicoDerm, Thrive et Nicorette).

    Ce type de thérapies consiste à aider le corps à s'habituer à vivre sans tabac, en réduisant graduellement les doses de nicotine auxquelles il est habitué. Le traitement est habituellement de 12 semaines, et il est recommandé d'arrêter de fumer avant de le commencer.

  • Les comprimés de varénicline (Champix) et de bupropion (Zyban)
    Vendus sur ordonnance seulement, ces médicaments ne contiennent pas de nicotine, mais ils agissent sur des zones du cerveau qui sont stimulées par la nicotine.  On recommande de commencer le traitement une semaine avant d'arrêter de fumer.

Les médicaments comportent-ils des effets indésirables?

Même si leur objectif est d'aider à réduire et à soulager plusieurs symptômes dus au sevrage de la nicotine, les médicaments pour cesser de fumer peuvent créer chez certains individus des effets secondaires. Entre autres, ils peuvent causer des nausées, des troubles du sommeil et des maux de tête.

Il peut arriver de confondre un malaise dû au sevrage avec certains effets secondaires des médicaments. Si vous éprouvez des symptômes dérangeants, n'hésitez pas à consulter un professionnel de la santé pour faire le point, plutôt que d'abandonner votre traitement.

Les médicaments sont-ils couverts par les assurances?

La plupart des médicaments pour cesser de fumer sont couverts par le régime public d'assurance médicaments et les régimes collectifs privés. Une ordonnance du médecin ou du pharmacien est nécessaire pour obtenir le remboursement. Informez-vous auprès de ces professionnels de la santé pour connaître la procédure de remboursement.

Bloc-1

j'Arrête

Besoin de conseils et de soutien?
1 866 527-7383

Bloc-2

Carte Québec

Centre d’abandon du tabagisme

Découvrez les services gratuits offerts dans les CAT.

Trouver un centre

Bloc-3

SOS Défi

SOS Défi

Profitez du soutien de vos proches avec l’application du Défi.

En savoir plus