Qu'est-ce qui vous attend ?

Vous avez décidé de cesser de fumer? Bravo! C'est votre corps qui sera content! Voyons ce qui se passera à partir du jour J!

Après 20 minutes sans fumée seulement

  • Votre pouls ralentit et votre tension artérielle revient lentement à la normale.
  • Votre circulation sanguine s'améliore: vos mains et vos pieds sont déjà moins froids.

Après 8 heures sans fumée

  • La totalité du monoxyde de carbone que contenait votre dernière cigarette a quitté votre système sanguin.
  • La concentration d'oxygène que contient votre sang revient lentement à la normale.

Après 24 heures sans fumée

  • Le risque de crise cardiaque est déjà moins grand que lorsque vous fumiez.
  • La nicotine commence lentement à être évacuée de votre organisme.

Après 48 heures sans fumée

  • Vos terminaisons nerveuses recommencent lentement à se régénérer.
  • Votre odorat et votre goût renaissent. Manger est plus agréable... tout est tellement plus savoureux!

Après 2 semaines et jusqu'à 3 mois sans fumée

  • Faire de l’exercice est plus facile car vos poumons se mettent à mieux fonctionner. Chez certaines personnes, la capacité respiratoire peut s'accroître de 30%, à condition d'avoir cessé avant l'apparition de dommages irréversibles au système respiratoire.
  • Si vous êtes enceinte et que vous avez cessé de fumer trois mois avant la conception, vos risques de donner naissance à un bébé de faible poids sont comparables à ceux d'une non fumeuse.

Après 9 mois à 1 an sans fumée

  • Les cils vibratiles de vos poumons se sont régénérés. Ils facilitent l'évacuation de substances étrangères et protègent mieux vos poumons des maladies. Finis la toux persistante, les rhumes à répétition et l'essoufflement!
  • Après 1 an, vous pouvez crier victoire: vous êtes un non fumeur! Mais attention: vous devrez rester sur vos gardes et apprendre à reconnaître les situations qui pourraient vous inciter à recommencer un jour.

Après 1 an et plus sans fumée

  • Chez les ex-fumeuses, les risques de souffrir d'un cancer du col de l'utérus sont les mêmes que chez les non fumeuses.
  • Les risques de maladies cardiaques chutent de moitié après un an et deviennent comparables à ceux d'un non fumeur après 10 à 15 ans.
  • Les risques de contracter un cancer de la bouche, de la gorge, de l'œsophage, des reins ou du pancréas continuent à baisser.
  • Après 10 ans sans tabac, vous courez deux fois moins de risques de mourir du cancer du poumon. Vos poumons redeviendront sains avec le temps, sauf si vous souffrez d'emphysème.
Évaluez cette page


facebook

Dernière modification: 18/04/2014